5 astuces pour épargner avec un petit salaire

Dans l’opinion commune, un faible salaire n’est pas compatible avec le concept d’épargne. Et pourtant, vous allez voir qu’en appliquant certaines astuces et en adoptant des bonnes pratiques, il est tout à fait possible de se constituer une épargne, quels que soient vos revenus.

Dans l’opinion commune, un faible salaire n’est pas compatible avec le concept d’épargne. Et pourtant, vous allez voir qu’en appliquant certaines astuces et en adoptant des bonnes pratiques, il est tout à fait possible de se constituer une épargne, quels que soient vos revenus. Dans cet article, découvrez nos 5 astuces pour épargner avec un petit salaire.

Astuce 1 : Établir un budget réaliste

La première étape pour épargner, quel que soit votre salaire, consiste à établir un budget réaliste. Cela passe par la compréhension de vos revenus, de vos dépenses et la définition d’objectifs financiers clairs. Une méthode couramment utilisée est celle du 50/30/20, une approche simple et efficace pour répartir vos revenus.

Pour vous aider à y voir plus claire, voici les différentes étapes pour constituer un budget réaliste à l’aide de la règle du 50/30/20 : 

  1. Commencez par recenser l’ensemble de vos revenus mensuels, y compris votre salaire net et toute autre source régulière de revenus.
  2. À partir de ces informations, prévoyez d’allouer 50% de vos revenus aux besoins essentiels, tels que le loyer, les factures, l’alimentation, etc.
  3. Les dépenses superflues, quant à elles, devraient être limitées à 30% de votre revenu, prenant en compte les loisirs, les sorties et les achats non-essentiels. 
  4. Et enfin, les 20% restants de votre budget devront être destinés à l’épargne. Cela inclut non seulement l’épargne à court terme pour les imprévus, mais aussi l’épargne à long terme (LEP, investissements, immobilier, etc.).

Prenons l’exemple de Sandra, 19 ans, qui exerce des missions en intérim dans différentes entreprises. Elle gagne 1200 euros net par mois et cherche à épargner une partie de son argent. En appliquant le modèle 50/30/20, Sandra aurait un budget de 600 euros pour payer son loyer, ses repas et tout autre besoin essentiel. Ses dépenses superflues seraient limitées à 360 euros par mois. Et enfin, 20% de son revenu, soit 240 euros serait alloué à son épargne (livret A, LEP, assurance-vie, PEL, etc.).

En adoptant cette méthode et une rigueur dans son application, vous serez dans la capacité d’épargner tous les mois, quel que soit votre salaire. Néanmoins, pour pouvoir rester constant, soyez réaliste dès le départ lorsque vous fixez vos objectifs financiers. Par précaution, prenez des montants réalisables pour ne pas tomber dans la frustration et éviter de succomber à des comportements impulsifs.

Enfin, notez que votre situation et vos priorités vont évoluer au fil du temps. Pensez donc à réévaluer régulièrement vos objectifs budgétaires. Prenez l’habitude de passer en revue votre budget au moins une fois par semestre et d’apporter les ajustements nécessaires.

Calcul sur mobile de budget et épargne petit salaire

Astuce 2 : Réduire les dépenses inutiles

Réduire ses dépenses n’est pas une tâche facile. Et pourtant, c’est une étape essentielle pour pouvoir épargner efficacement, surtout lorsque vous disposez d’un petit salaire. Voici nos astuces pour identifier et éliminer vos dépenses superflues :

  • Analysez vos dépenses et établissez des priorités : commencez par passer en revue vos relevés bancaires pour visualiser toutes vos dépenses. Puis, triez ces dépenses par ordre de priorité, en fonction du budget établi en amont. Enfin, identifiez les dépenses qui pourraient être considérées comme inutiles ou excessives et déterminez celles que vous devez couper. En ayant une vision claire de vos objectifs financiers, il sera plus facile de renoncer aux dépenses qui ne contribuent pas à ces buts. 

“Je me suis fiancée l’année dernière et depuis, j’épargne tous les mois pour pouvoir payer mon mariage. À cette époque, j’étais abonnée à plusieurs plateformes de streaming pour regarder en boucle mes séries préférées, mais j’en avais pour presque 50 euros tous les mois donc j’ai dû faire un choix. Et ce n’est pas plus mal puisque depuis que j’ai résilié mes abonnements, j’ai repris la lecture et j’ai économisé des centaines d’euros !” – Sarah, 28 ans

  • La règle des 24h : avant de faire un achat impulsif, donnez-vous au moins 24 heures pour réfléchir. En règle générale, cette période de réflexion dissuade les achats non-essentiels.
  • Adoptez une approche progressive : réduire les dépenses inutiles ne veut pas dire se priver du jour au lendemain. Commencez par faire des ajustements progressifs dans vos habitudes de consommation. Par exemple, réduire la fréquence des sorties au restaurant, limiter les sessions shopping, ou encore privilégier les achats d’occasion.
  • Utilisez des outils de suivi des dépenses : des applications de gestion de budget peuvent vous aider à surveiller vos dépenses et à identifier les endroits où des économies peuvent être réalisées. 

“En utilisant l’application Linxo, j’ai remarqué que j’avais des prélèvements tous les mois pour un magazine auquel j’avais souscrit lorsque j’habitais encore chez mes parents. Il faut faire gaffe à ces trucs-là parce que c’est des petits montants que tu remarques pas directement quand tu regardes ton compte bancaire, mais qui s’accumulent au final.” – Hugo, 24 ans

Astuce 3 : Adopter des habitudes d’épargne

Lorsque vous avez pris la décision d’épargner tous les mois, adopter des bonnes habitudes peut grandement vous faciliter la tâche.

Avez-vous déjà entendu la phrase “Payez-vous d’abord” ? Cette approche consiste à prioriser votre épargne en faisant le transfert vers votre compte d’épargne dès le début du mois, avant même que vous ne commenciez à dépenser votre salaire. Pour faciliter cette opération, de nombreuses banques proposent une fonctionnalité d’automatisation de transfert vers un compte épargne. Cela permet d’éviter les oublis (intentionnels ou non 😉) !

“Avant, je faisais un virement à la main vers mon livret d’épargne tous les mois, voire tous les deux mois. Ce n’était jamais le même montant en fonction de ce que j’avais prévu de dépenser dans le mois à venir. Maintenant que j’ai automatisé les transferts, j’ai changé ma façon de penser, je me débrouille avec ce qui reste sur mon compte courant après que le virement automatique vers mon LEP soit passé. ” – Pierre, 32 ans

Une autre bonne pratique d’épargne serait de se lancer régulièrement des “défis économiques”. Le défi des 52 semaines est un très bon exemple. Ce challenge consiste à épargner un montant spécifique chaque semaine, et ce montant augmente progressivement au fil du temps. La première semaine, vous devrez mettre 1€ de côté, puis 2€ la semaine suivante, et ainsi de suite. Au bout des 52 semaines, si vous avez été rigoureux, vous aurez accumulé la somme de 1378€ ! C’est une façon ludique et stimulante d’économiser tout au long de l’année. 💵

Astuce 4 : Utiliser une application de gestion de budget

Écran illustration épargne Linxo

Gérer son épargne tous les mois peut vite devenir lassant et fastidieux, c’est pourquoi nous vous recommandons fortement d’utiliser une application de gestion budgétaire qui vous facilitera grandement la tâche. La plupart du temps, ce genre d’outil propose des fonctionnalités avancées pour suivre vos dépenses et planifier votre épargne.

L’application Linxo, par exemple, aide ses utilisateurs dans la gestion de leur épargne grâce à de nombreuses fonctionnalités spécifiques. La création d’objectifs budgétaires, par exemple, permet aux utilisateurs Linxo de suivre certains postes budgétaires (par exemple, le budget mensuel “afterwork”, ou “shopping”) en fixant des limites de montants à ne pas dépasser. Pratique pour limiter les achats impulsifs !

Une autre fonctionnalité populaire qui facilite grandement le suivi du budget est la catégorisation des transactions. En répartissant vos dépenses dans des catégories, vous pourrez analyser très facilement vos tendances de consommation et identifier les postes de dépenses les plus importants. La catégorisation se fait automatiquement pour la plupart des dépenses, et vous pouvez même créer vos propres catégories sur-mesure.

Enfin, dans la section “Épargne” de l’application, vous trouverez des graphiques d’évolution, des fiches descriptives de fonds, et bien plus encore. Qu’il s’agisse du Livret A, de l’assurance vie ou encore du plan d’épargne retraite, Linxo permet une analyse et un suivi précis de tous les éléments liés à votre épargne. 

Pour en savoir plus sur les fonctionnalités liées à l’épargne et à l’investissement de Linxo, vous pouvez consulter les articles suivants : 

Astuce 5 : Adopter les bonnes pratiques de l’éducation financière

Et enfin, ne sous-estimez pas l’importance de l’éducation financière. Consacrer du temps à l’apprentissage des notions liées à la gestion financière, l’investissement, l’épargne vous sera grandement bénéfique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une meilleure connaissance et compréhension des concepts financiers de base vous permettront de prendre des décisions plus réfléchies.

De plus, l’éducation financière peut potentiellement vous protéger contre les fraudes et les arnaques financières, en vous donnant les connaissances nécessaires pour reconnaître les signes d’avertissement. Par exemple, vous apprendrez à reconnaître les offres d’investissement trop belles pour être vraies. 

“Quand je me suis mis à économiser de l’argent tous les mois, je ne m’étais pas du tout renseigné. J’avais pour projet d’investir dans l’immobilier et je m’étais dit qu’il suffisait d’avoir un apport et que la banque me prêterait le reste. Au final, j’ai emprunté à la pire période, où les taux d’intérêts étaient super élevés et je n’en savais rien… Ça m’aura au moins appris une bonne leçon de vie !” – Thibaud, 37 ans

Comme vous l’aurez compris, il y a de nombreux avantages à être financièrement éduqué. Mais par où commencer lorsqu’on veut s’instruire sur le sujet ? 

Une bonne méthode serait de vous mettre à la lecture d’ouvrages spécialisés traitant des concepts clés de l’épargne et de l’investissement. Voici trois exemples de livres vers lesquels vous pouvez vous tourner : 

  • Épargnant 3.0 par Édouard Petit. Ce livre offre des conseils pratiques pour gérer efficacement ses finances, en tenant compte des défis contemporains et des opportunités de placements.
  • L’Investisseur Intelligent par Benjamin Graham. Ce best-seller et classique de l’investissement propose une approche méthodique pour sélectionner des actions solides et construire un portefeuille durable.
  • Père riche, Père pauvre par Robert T. Kiyosaki. À travers des anecdotes de sa vie personnelle, l’auteur explique les différences de mentalité financière entre les classes aisées et les classes moins favorisées, offrant des leçons pratiques sur la gestion de l’argent.

Une autre bonne idée serait d’échanger avec des personnes plus expérimentées dans le domaine de la finance pour comprendre leur méthode d’épargne, obtenir des conseils pratiques et enrichir vos connaissances. Par exemple, vous pourriez engager la conversation avec des amis, votre famille ou des collègues qui ont réussi à bien gérer leurs finances personnelles en leur posant des questions sur les stratégies d’épargne qu’ils ont adoptées, les erreurs qu’ils ont pu commettre et les leçons qu’ils en ont tirées.

Pour aller plus loin, il existe également des communautés en ligne, des forums, ou des groupes de discussion dédiés à la finance personnelle. Voici quelques exemples notables : 

  • Reddit – r/personalfinance : communauté active en ligne qui offre un espace pour partager des expériences, poser des questions et échanger des conseils sur une variété de sujets liés à la finance personnelle.
  • Bogleheads : forum renommé consacré aux placements à faible coût et à long terme, basé sur les principes de John C. Bogle, fondateur de Vanguard.
  • Groupes Facebook : sur Facebook, vous trouverez un grand nombre de groupes basés sur la finance personnelle. Par exemple, des groupes tels que « Finance et Investissement » ou « Indépendance financière et retraite anticipée » rassemblent des membres qui partagent des conseils et des discussions sur la gestion financière.

Ces plateformes en ligne vous poussent à nouer des liens avec des personnes partageant les mêmes intérêts, de partager des expériences, et de poser des questions. Vous pourriez même trouver des mentors prêts à partager leurs connaissances pour vous aider à progresser dans votre parcours financier.

En intégrant ces principes dans votre approche financière, vous pouvez épargner de manière plus efficace et stratégique, même avec un revenu limité.