Mot de passe oublié ?

Découverte du site

Ce site est optimisé pour une version plus récente de votre navigateur Internet.

Fermer

Un service qui challenge les banques – Emedia – 23/06/16

La directive européenne DSP2 sur l’accès aux données bancaires adoptée le 8 octobre dernier a ouvert le marché à de nouveaux acteurs qui souhaitent faciliter la vie des usagers. Les agrégateurs de comptes viennent ainsi challenger les banques traditionnelles.

Seulement 9% des français utilisent aujourd’hui un service d’agrégation de comptes

(Etude Deloitte Conseil et Harris Interactive 2015)
La notoriété de ce service est encore faible vis-à-vis du grand public. Seul 1 Français sur 4 en moyenne est familiarisé avec ce concept, mais une expliqué aux Français, 45% d’entre eux sont intéressés par ce service. Les agrégateurs de compte proposent une vision d’ensemble des comptes bancaires d’un usager, quelle que soit la banque et peuvent cumuler les données de plusieurs banques. Ces dernières auront désormais l’obligation de leur transmettre les informations sur les comptes des clients. Elles ne pourront plus s’opposer à l’utilisation de leurs données.

De nouvelles startups proposent donc aux clients un service sur mesure

pour avoir une vision d’ensemble de leurs comptes bancaires, multi établissements avec des services ergonomiques pour leur faciliter la gestion de leurs finances. On trouve par exemple Bankin et Linxo, deux membres de la Fintech française qui comptent déjà plus d’un million d’utilisateurs chacun ou encore Fiduceo et Iswigo.
Le service est simple, il suffit de s’inscrire sur internet ou via une application sur iOS, Android ou Windows Phone, puis d’ajouter ses comptes bancaires. L’application offre ensuite une vision de tous les comptes en temps réel, en un clic et au même endroit. Le service ne permet pas de réaliser des opérations bancaires. C’est uniquement un accès en lecture des comptes. Les agrégateurs offrent en plus une analyse graphique des finances et des alertes pour veiller sur son budget et ses transactions.
Les startups ne sont bien sûr pas les seules sur ce marché. Les assureurs et les banques elles-mêmes réagissent. La Maif a par exemple lancé cette semaine son nouveau service neo-banque Nestor, un service d’agrégation des comptes et plus globalement du patrimoine financier. « La MAIF est convaincue que la Néo banque va progressivement s’imposer comme une nouvelle alternative face aux banques traditionnelles et aux banques en ligne », explique l’assureur.
Côté banques, Boursorama, filiale du groupe Société Générale, a racheté Fiduceo en 2015 pour démarrer sur ce marché. Le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel Arkéa sont entrés au capital de Linxo. Les agrégateurs et les banques pourront développer des services et permettre des opérations bancaires, sources de revenus pour eux. Pour l’instant les revenus sont issus de la publicité, certains proposent des version « premium » de leur agrégateur avec plus de services et pas de publicité.

UN DERNIER FREIN BIENTÔT LEVÉ

La sécurité est encore un frein pour les utilisateurs. Pour agréger leurs informations, ils doivent entrer leur login et mot de passe liés à leur compte bancaire, une étape que beaucoup refuse encore de franchir. La nouvelle directive européenne sur les services de paiement permettra de sécuriser le consommateur en cas de fraude. À partir de janvier 2018, les agrégateurs devront obtenir un agrément de « prestataire de services d’accès aux comptes » du régulateur bancaire de l’ACPR en France. Les banques auront alors l’obligation de leur transmettre les informations des comptes des clients, ils ont ainsi accès directement aux informations grâce à un protocole de sécurité encore en cours d’élaboration par l’EBA, l’autorité bancaire européenne.

Lire l’article sur le site emedia.

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !

N'hésitez pas à dire que vous aimez Linxo

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !