Mot de passe oublié ?

Découverte du site

Ce site est optimisé pour une version plus récente de votre navigateur Internet.

Fermer

Linxo, l’application pour éviter le découvert bancaire – Le Figaro – 21/05/16

L’application propose à ses utilisateurs de multiples fonctionnalités pour mieux gérer leur argent. Elle agrège notamment les comptes de différentes banques et prédit les risques de découverts bancaires.

Deux tiers des Français dépassent leur découvert autorisé au moins une fois par an. Face à ce constat, Bruno Van Haetsdaele a lancé en 2010 l’application Linxo pour permettre aux particuliers d’agréger plusieurs comptes de différentes banques, et donc de mieux gérer leur argent : «Contrairement au relevé bancaire traditionnel, Linxo permet de répondre aux questions que l’on se pose tous : “où part mon argent?”, “ai-je suffisamment d’épargne?”. Il s’agit de tout réunir dans une seule application», détaille Christophe Martins, directeur Communication chez Linxo.

L’application offre aujourd’hui de nombreuses fonctionnalités: catégorisation automatique des dépenses par postes (supermarchés, loyers, etc…), graphiques interactifs pour analyser sa situation financière, envois de notifications intelligentes ou encore calcul de la capacité à épargner… Mais depuis 2015, la Fintech originaire d’Aix-en-Provence se distingue surtout grâce à une fonctionnalité particulière: le «prévisionnel». Ce nouveau service élaboré à partir d’un algorithme est capable de prédire un éventuel découvert sur trente jours glissants en analysant automatiquement les dépenses et revenus récurrents tels que le loyer, le salaire, etc… Cette fonction qui informe l’utilisateur de la date à laquelle le solde risque de devenir négatif permet d’anticiper et d’effectuer un virement préventif d’un compte à un autre. À noter par ailleurs que le «prévisionnel» détecte les opérations récurrentes même si les dates et les montants des transactions ne sont pas identiques chaque mois.

Un dispositif semblable est déjà mis en application par beaucoup de banques sous la forme d’alertes SMS envoyées lorsque le montant inscrit sur le compte devient inférieur à un seuil préétabli. Problème, ces alertes peuvent parfois être lancées trop tard ou envoyées avant le versement d’un salaire, ce qui rend le dispositif moins pertinent. À l’inverse, le «prévisionnel» de Linxo prend en compte les habitudes et l’environnement de chaque utilisateur.

Aujourd’hui, Linxo compte plus de 900.000 utilisateurs et peut agréger les comptes de 140 banques différentes. Séduites, certaines d’entre elles ont même intégré la technologie de Linxo sur leur application en marque blanche. Preuve de l’intérêt qu’elle suscite, la start-up a levé 2 millions d’euros en janvier dernier avec l’entrée à son capital du Crédit Agricole et le réengagement du Crédit Mutuel Arkea.

Une offre uniquement adressée aux multibancarisés ?

Si l’Association française des usagers des banques (AFUB) ne «boude pas l’innovation» que représentent les agrégateurs de comptes bancaires, elle estime leur intérêt limité: «C’est intéressant pour ceux qui ont plusieurs comptes dans plusieurs banques et c’est un moyen pour améliorer la gestion de ces comptes. Mais ne nous leurrons pas, ce n’est pas le moyen qui concerne le plus grand monde pour lutter contre le découvert», indique Serge Maître, secrétaire général de l’AFUB. Au contraire, Linxo se défend en expliquant que beaucoup de particuliers inscrits dans une seule banque «viennent chercher la simplicité de l’application qui apporte plus de fonctionnalités que celles des banques».

Sur la fonctionnalité censée prédire le découvert, Serge Maître affirme qu’il s’agit «d’un dispositif intéressant mais que ces anticipations supposent que vous soyez confronté à une structure de dépense stable». Il ajoute par ailleurs qu’il existe une véritable résistance de la part des banques face aux moyens anti-découvert des agrégateurs de comptes: «Lorsqu’il s’agit de consolider les situations bancaires (comme le fait Linxo), les banquiers font la tête car ça veut dire que la fidélisation est battue en brèche et ça permet aux clients de se tourner vers d’autres banquiers».

Lire l’article sur le site lefigaro.fr.

Article repris sur les sites : boursorama.com, yahoo.com, cyber-actu.com, ecomag.fr, ecoinfos.com, arras-online.fr, mes-bons-plans.fr, quotidien-libre.fr

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !

N'hésitez pas à dire que vous aimez Linxo

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !