ISF 2012 : quelles déductions ?

Parmis les astuces que nous avons rassemblées, vous trouverez ici les déductions possibles sur l’ISF.

Il est possible de bénéficier de déductions au titre de l’

ISF

. Pour ce faire, il vous faut avoir investi dans des PME soit directement à titre personnel, soit via une société que
vous contrôlez soit encore via un FIP, une FCPI ou un FCPR.

– si vous avez  investi directement ou via une société holding, vous bénéficiez d’une déduction correspondant à
50% du montant investi pour un montant  maximum de 45 000 euros de l’ISF.

– si vous avez investi via un FIP, FCPI ou un FCPR la déduction est là aussi de 50 % du montant investi mais cette
fois elle représente au maximum 18 000 euros.

L’investissement doit être fait lors de la création de la société ou lors d’une augmentation du capital.

Précision : la ou les sociétés dans lesquels vous avez investi doivent répondre à des critères précis, notamment avoir
au moins deux salariés.

A noter enfin qu’il est possible de bénéficier de déductions pour des dons à des organismes d’intérêt général (jusqu’à
75% des montants, dans la limite de 50 00 euros).


ATTENTION : il est possible que l’ISF soit majoré et que ses modalités et dates de déclaration soient
modifiées ces prochains jours. A l’heure où nous écrivons ce texte, nous n’avons pas plus d’élément d’information.