Santé : gare à l’épidémie de varicelle !

Système d’information basé sur un réseau de médecins généralistes installés en France métropolitaine, le Réseau Sentinelles a récemment dévoilé un bulletin sur la varicelle. D’après l’organisme, son activité va de « modérée à forte ». Explications.

Une « activité modérée à forte »

C’est reparti pour la varicelle ! La maladie infantile est de retour dans les crèches et les écoles de l’Hexagone.

Réalisé pour la semaine S11, un bulletin du Réseau Sentinelles évoque une « activité modérée à forte » avec un « taux d’incidence » estimé à « 37 cas pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, la semaine précédente (S10), l’activité de la maladie avait été jugée « faible ».

Vésicules, fièvre et démangeaisons

D’après le réseau de surveillance, 8 régions françaises d’activité forte sont particulièrement touchées par cette nouvelle épidémie de varicelle.
Ainsi, la région Pays de la Loire affiche l’incidence la plus élevée avec 74 cas pour 100 000 habitants devant l’Ile-de France et ses 50 cas pour 100 000 habitants. Suivent la Nouvelle-Aquitaine (49 cas), le Grand-Est (47) et les Hauts-de-France (40). L’épidémie de varicelle a également été repérée avec un niveau modéré en Bretagne (37 cas), en Corse (35) et en Occitanie (27).

Pour rappel, la varicelle est extrêmement contagieuse. En règle générale, elle se manifeste par l’apparition de vésicules sur la peau accompagnée de démangeaisons et de fièvre. Il faut compter une dizaine de jours pour que le patient soit guéri.

Article rédigé par Assurland.com