Moto : quelques trucs pour voyager tranquille à l’étranger

Ça y est, il fait (presque) beau ! Un avant-goût des vacances qui, cet été, c’est décidé, vous mèneront à l’étranger
au guidon de votre fidèle moto. Tout un programme ! Veillez toutefois à posséder la bonne
assurance moto avant de partir cheveux au vent !

D’abord, pensez à demander la carte verte à votre assureur. Pourquoi ? Parce que ce document porte notamment mention
des pays où votre assurance
fonctionne.


Comparez les assurances moto

Ensuite, en cas de sinistre à l’étranger, remplissez un constat amiable, prévenez dès que possible votre assureur,
relevez le numéro de la plaque d’immatriculation en cas de délit de fuite de l’autre conducteur et faites établir au
plus vite des certificats médicaux.

Sur le constat amiable, voici des principes fondamentaux à garder en tête :

  • rédigez un constat à chaque fois que c’est possible et même si vous vous trouvez à l’étranger
  • le formulaire du constat amiable est identique dans toute l’Europe
  • écrivez de manière lisible
  • prenez votre temps pour remplir le constat de façon soignée et précise
  • ne reconnaissez jamais votre responsabilité, cette tâche incombe à l’assureur
  • évitez toute contradiction entre le croquis et les circonstances cochées
  • hormis le constat et le rapport de police, ne signez aucun document dans une langue que vous ne comprenez pas

S’il faut en tout premier lieu veiller à adopter une conduite respectueuse des règles du Code de la route où que l’on
se trouve au guidon de son deux-roues, posséder la bonne assurance moto permet a posteriori de réaliser des économies.
Car, si vous ne disposez pas de l’assurance qu’il faut pour vos déplacements à l’étranger, vous devrez peut-être
assumer des dépenses conséquentes. Heureusement, un comparateur d’assurances peut vous aider à trouver la bonne offre.