Loi Hamon : un an déjà !

Depuis le 1er janvier 2015, il est possible de faire appel à la loi Hamon pour résilier au bout de 12 mois vos différents
contrats d’assurance sans délai ni pénalité. De cette manière, ce dispositif aide à faire jouer la concurrence et,
par ricochet, à réaliser des
économies
. Coup de projecteur.

Assurances auto, moto et MRH

Pour vos assurances auto, deux-roues et habitation, la loi sur la consommation, également dénommée
« loi Hamon », vous offre la possibilité au bout d’une année de procéder à leur résiliation quand bon vous semble.
D’ailleurs, toujours dans une optique de simplification de la résiliation, les démarches sont à réaliser par votre
nouvel assureur qui veillera en outre à la « permanence des garanties » pendant tout le temps que dureront
ces formalités.

Assurance-crédit

Au-delà des assurances moto, auto et multirisque habitation, la loi Hamon vient compléter la loi
Lagarde
.

En effet, depuis le 26 juillet 2014, l’emprunteur bénéficie d’une année de réflexion pour trouver une formule
d’assurance-crédit davantage conforme à ses besoins et profil. C’est là aussi le moyen de réaliser d’appréciables
économies.

Seule condition : le nouveau contrat d’assurance emprunteur soumis à l’établissement prêteur doit présenter le
même niveau de garanties – on parle d’« équivalence de garanties » – que l’offre initialement proposée.

Assurances affinitaires

Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué mais il y a de fortes chances que vous possédiez déjà une assurance
affinitaire pour votre smartphone
, votre téléviseur dernier cri ou encore l’ordinateur portable que vous
venez d’acheter.

En ce qui concerne les assurances affinitaires, la loi Hamon veut éviter la « multi-assurance », c’est-à-dire le fait
d’avoir plusieurs assurances pour un seul et même besoin. Pour ce faire, vous disposez d’un délai de renonciation
de 14 jours durant lequel il est possible d’annuler la souscription d’une assurance affinitaire.

Article rédigé par Assurland.com