Mot de passe oublié ?

Découverte du site

Ce site est optimisé pour une version plus récente de votre navigateur Internet.

Fermer

Location de vacances : quelle couverture en cas de sinistre ?

  • Location Vacances

Pour vos prochaines vacances, vous avez décidé d’opter pour la location saisonnière. Malheureusement, nul n’est à l’abri d’un sinistre, même en vacances. Mais, si le pire devait se produire, seriez-vous couvert par votre contrat d’assurance habitation ? La réponse dans la suite de cet article.

Informez-vous sur l’assurance du propriétaire

Avant de sauter le pas et de réserver votre location pour les vacances, veillez à vous renseigner auprès du propriétaire du logement pour obtenir toutes les informations utiles sur son assurance habitation. En effet, le propriétaire est tenu d’informer l’assureur de son intention de louer son bien et son assurance doit posséder une garantie « responsabilité civile du propriétaire ». Il vous appartient de vérifier que le contrat prévoit l’application de cette garantie à votre profit en tant que locataire si vous deviez subir un dommage corporel. Notez que le propriétaire peut souscrire une garantie dite « recours des locataires contre le propriétaire ». Cette garantie contractuelle offre une protection aux locataires saisonniers face aux dégâts matériels subis à la suite d’un sinistre causé par un défaut d’entretien du logement loué.

Recherchez la clause de « renonciation à un recours »

Lorsqu’une assurance multirisque habitation couvre la résidence de vacances, le propriétaire bénéficie d’une protection en cas de dégât des eaux ou d’incendie. Toutefois, pour être complètement protégé en qualité de locataire, vous devez trouver la clause dite de « renonciation à un recours » dans le contrat de location ainsi que dans l’attestation d’assurance habitation du propriétaire. En effet, cette clause signifie que le propriétaire du bien mis en location saisonnière renonce à toute procédure de réclamation à votre encontre en cas d’incendie ou de dégât des eaux. Si vous constatez l’absence de la clause de « renonciation à un recours », vous pouvez toujours vous assurer à titre personnel.

Vérifiez votre propre contrat d’assurance habitation

Il n’y a pas que l’assurance habitation du propriétaire qui doit attirer votre attention, votre propre contrat mérite également un examen attentif. En effet, vous devez vérifier que votre formule d’assurance habitation possède une garantie responsabilité civile qui vous offre une protection suffisante en cas de sinistre causant un dommage à une personne ou à un bien appartenant à un tiers. D’ailleurs, il se peut que votre lieu de villégiature vous demande une attestation d’assurance avant de pouvoir entrer dans les lieux. N’oubliez pas non plus de vérifier que votre contrat renferme une clause « villégiature ». En effet, cette garantie permet au locataire d’être protégé et indemnisé au titre des préjudices corporels et matériels. Si votre contrat est dépourvu de cette clause, vous pouvez vous rapprocher de votre agent d’assurance pour demander une extension de garantie. Vous pouvez aussi demander à souscrire une assurance « recours des voisins » et « risques locatifs » pour la durée de votre séjour en location saisonnière.

Article rédigé par Assurland.com

Commentaires :

comments

À propos de l'auteur :

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !

N'hésitez pas à dire que vous aimez Linxo

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !