Santé : la fin des fontaines à sodas en libre-service

Avis aux amateurs de boissons sucrées en tout genre ! L’Assemblée nationale s’est récemment prononcée en faveur de
l’interdiction de la mise à disposition, gratuite ou payante, des fontaines à sodas (ou « free refill » dans
la langue de Shakespeare). Cette décision résulte d’un amendement UDI au projet de loi de modernisation du système
de santé. Explications.

Un arrêté ministériel attendu

Afin de lutter contre l’obésité, l’Assemblée nationale a décidé d’interdire les fontaines à sodas mises à disposition auprès de
la clientèle.
Cette décision qui concerne spécifiquement les « boissons avec ajout de sucres ou d’édulcorants de synthèse » a été prise à la suite d’un amendement d’Arnaud Richard, député UDI.
D’après ce texte, les boissons avec édulcorants sucrés aident à développer et maintenir une « appétence pour la saveur
sucré ». Les boissons sucrées, quant à elles, contribuent au développement de l’obésité.
A noter qu’un arrêté ministériel précisera prochainement les catégories de boissons dont la mise à disposition se trouve
frappée d’interdiction.

Une surenchère commerciale

Autre argument avancé par certains élus centristes de l’hémicycle : il appartient à la loi d’encadrer ces pratiques aux
allures de « surenchère commerciale » qui consistent à attirer le consommateur en faisant la promotion de la « gratuité du
surplus d’une offre alimentaire payante ». Des pratiques qui risquent de donner lieu à des « consommations excessives
et néfastes pour la santé ».
Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine s’est dite favorable à cet
amendement évoquant le développement en France d’une pratique devenue habituelle dans d’autres pays.

Pour vos besoins en santé, il est possible d’être assuré. Avec une bonne mutuelle, vous pouvez disposer d’une prise en charge complémentaire au titre des
différents frais de santé. Par exemple,
dans certaines formules d’assurance santé, vous pouvez bénéficier d’une couverture pour la consultation d’un diététicien.

Article rédigé par Assurland.com