Mot de passe oublié ?

Découverte du site

Ce site est optimisé pour une version plus récente de votre navigateur Internet.

Fermer

Feu vert pour les voitures autonomes en France

  • voitures autonomes

Le Conseil des ministres a récemment autorisé l’expérimentation des voitures autonomes à délégation totale ou partielle de conduite sur les routes de l’Hexagone. Il considère qu’il s’agit là d’une « piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière ». Explications.

L’« avenir de l’industrie automobile »

Mercredi 3 août, le Conseil des ministres s’est prononcé en faveur de la circulation sur la voie publique des véhicules motorisés autonomes pour permettre l’expérimentation de ces engins motorisés sans conducteur ou qui possèdent un dispositif d’aide à la conduite.
Dans un compte-rendu publié par l’Elysée, ces véhicules autonomes, également dénommés « véhicules à délégation partielle ou totale de conduite (VDPTC) », sont présentés comme étant l’« étape incontournable » vers une « mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics ». Il s’agirait en outre de l’« avenir de l’industrie automobile ».
Une ordonnance adoptée mercredi crée aussi la « notion d’autorisation de circulation sur la voie publique spécifique à l’expérimentation » pour les véhicules précités, ce qui se traduira prochainement par la mise au point d’un « cadre réglementaire solide » par voie de décret en Conseil d’Etat.
Entre autres difficultés, les pouvoirs publics s’intéresseront peut-être à l’assurance auto de ces véhicules autonomes.

Le pilotage automatique lui sauve la vie

Cette communication de l’Elysée précise que cette nouvelle catégorie d’engins motorisés devra posséder des « capacités de réaction et d’adaptation » supérieures aux aptitudes d’un « simple » conducteur humain afin de réduire le nombre des erreurs commises sous l’effet de l’alcool, de la fatigue, de l’inexpérience ou de la distraction. La voiture autonome représentera alors une « piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière », selon l’Elysée.
En outre, ce feu vert donné à l’expérimentation sur le réseau routier national doit aider à ce que « la France soit reconnue comme une terre d’expérimentation du véhicule autonome, un centre d’excellence de l’intelligence embarquée et un leader en sécurité des systèmes complexes », et ce, dans le but de « préparer les nouvelles mobilités de demain ».
Aux Etats-Unis, l’entreprise Tesla Motors fait figure de précurseur sur le marché prometteur des automobiles autonomes. Et, si le premier décès au volant d’une Tesla a été annoncé il y a quelques mois, l’actualité récente a été marquée par le sauvetage d’un automobiliste américain : le système de pilotage automatique Autopilot lui a permis de rallier l’hôpital le plus proche alors qu’il souffrait d’une embolie pulmonaire.

Article rédigé par Assurland.com
Source : http://www.challenges.fr/entreprise/transports/20160803.CHA2261/les-voitures-autonomes-autorises-a-circuler-en-france.html .

Commentaires :

comments

À propos de l'auteur :

Sophie partage des astuces et infos utiles pour mieux gérer ses comptes, maîtriser son budget et même faire des économies. Chargée de marketing et communication, elle est le lien entre les utilisateurs Linxo et les développeurs depuis 2012.

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !

N'hésitez pas à dire que vous aimez Linxo

Tous vos comptes, votre budget et votre épargne dans une seule appli. Commencez dès maintenant à maîtriser votre argent !