La conduite accompagnée dès 15 ans !

Depuis le 1er novembre 2014, il est possible d’accéder à la conduite accompagnée à partir de 15 ans. Il est également possible de passer
le permis de conduire dès 17 ans et demi. Cela permettra aux automobilistes en herbe les plus
enthousiastes de pouvoir rouler seul au premier jour de leur majorité. Coup de projecteur.

Plus de jeunes en conduite accompagnée

Depuis quelques jours, la conduite accompagnée est accessible aux jeunes de 15 ans. Avant le 1er
novembre 2014, il fallait avoir 16 ans pour accéder à l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC).
Autre décision : ceux et celles qui le souhaitent peuvent passer le permis de conduire dès 17 ans et demi
et « conduire au premier jour de leur majorité », comme le signale un communiqué officiel du ministère
de l’Intérieur.

Avec cette mesure, le ministère veut faire passer de 30 à 50 % le nombre de jeunes accédant à la conduite
accompagnée d’ici à la fin de l’année 2017, et, pour ce faire, un dispositif est à l’étude qui pourrait permettre à des bénévoles d’accompagner les jeunes dont les parents ne seraient pas
disponibles
.

Moins d’accidents, plus de réussite

Si l’avancement de l’âge pour l’accès à la conduite accompagnée offre davantage de temps aux candidats
et aux personnes qui les accompagnent pour réaliser les 3 000 kilomètres requis, il s’agit
aussi de permettre aux jeunes d’être mieux formés. En effet, grâce à l’AAC, l’accidentologie apparaît réduite
de 27 % pour les 18-19 ans et de 25 % pour les 20-21 ans.
Le passage par la conduite accompagnée permet également une plus grande réussite à l’examen du
permis de conduire
, soit 73,9 % de succès après passage par la conduite accompagnée contre
55,2 %.

Une assurance auto moins coûteuse

La conduite accompagnée ne permet pas seulement de mieux appréhender la conduite ou de réussir plus
facilement l’examen du permis de conduire, c’est aussi le moyen de souscrire une assurance auto à tarif attractif.

En effet, grâce aux 3 000 kilomètres parcourus au volant lors de la conduite accompagnée, le jeune
conducteur est perçu plus favorablement par les compagnies d’assurances. Rassurées, elles peuvent
consentir une prime d’assurance moins élevée que celle proposée aux jeunes conducteurs totalement
débutants qui ne sont pas passés par la conduite accompagnée.
A noter que la conduite accompagnée n’est que l’une des astuces qui permettent d’accéder à une assurance auto moins chère. Il est également possible de bénéficier d’une prime peu
élevée si vous conduisez une voiture d’occasion et de faible puissance.

Article rédigé par Assurland.com