Assurance : roulez tranquille sur la route des vacances

Alors que le soleil commence à se montrer dans le ciel, il est temps de plier bagages. Si vous faites partie de ces
nombreux Français qui emprunteront bientôt la route des vacances, veillez à faire preuve de vigilance et à posséder la
bonne assurance (santé, auto et moto). Tour d’horizon.

Assurer son auto, c’est une obligation !

Impossible d’y couper : pour utiliser votre voiture sur le réseau routier français, vous devez à tout prix souscrire
une assurance auto. Si vous devez au moins posséder l’assurance au tiers pour indemniser les tiers en cas de sinistre,
vous avez la possibilité de souscrire des garanties facultatives. Cela doit vous permettre de posséder in fine une
assurance auto adaptée à votre profil
ainsi qu’aux caractéristiques de votre engin.


Comparez les assurances

Et la moto ?

Les deux-roues ne coupent pas à cette obligation d’assurance. Motos, cyclos ou scooters, ils doivent tous disposer
d’une bonne assurance moto. Là encore, il s’agit d’être en mesure d’indemniser les victimes éventuelles
d’un sinistre.

L’option du covoiturage

Par conviction ou souci d’économies, vous préférez le covoiturage, pratique où des personnes qui se rendent au même
endroit partage le même véhicule. Qu’il y ait un seul et unique conducteur ou plusieurs conducteurs successifs, le
covoiturage oblige à quelques précautions en matière d’assurance.

D’abord, mieux vaut en informer votre assureur qui vérifiera si le contrat d’
assurance voiture
est adapté à une telle pratique. Ainsi, il vaut mieux que l’assurance ne comporte pas
de « clause de conduite exclusive ».

Ensuite, il faut savoir que le covoiturage emporte à titre principal les conséquences suivantes :

  • si le conducteur occasionnel cause un accident, le malus reviendra au souscripteur de l’assurance
  • si le conducteur possède son permis de conduire depuis moins de 3 ans, une franchise plus élevée demeurant à la
    charge du souscripteur
    pourra être appliquée en cas d’accident.